Escapade à Athènes – L’ AEDE-EL à Karamanlidika

Κατηγορία: Αναρτήσεις > Νέα & Δημοσιότητα
Ετικέτες: | |

Facebooktwitterredditpinterestmail

Pour terminer, un clin d’œil au Karamanlidika, un tout petit resto où nous avons dégusté une cuisine grecque sans chichi, apprécié le vin du pays et profité de l’accueil exubérant de la patronne ! www.karamanlidika.gr

Idée de voyage? Une escapade de 4 jours à Athènes

Que vont voir les touristes à Athènes?
L’Acropole bien sûr.
Nous n’avons pas failli à la tradition. Le premier jour, nous attaquons la montée vers le site. Non sans surprise de nous voir bientôt mêlés à une foule importante, détendue et joyeuse.
Bizarre pour un mercredi.
Nous en comprenons vite la raison: ce 28 octobre est jour de fête nationale, férié donc avec, cerise sur le gâteau, entrée gratuite aux sites et musées.
Excellente idée, mais aussi quelques désagréments: perdus dans le flot mouvant des curieux,
impossible de jouir pleinement de nos découvertes.
Visites classiques donc, l’Acropole, le nouveau musée et ses collections remarquables, le musée national d’archéologie: des merveilles à contempler encore et encore.
Athènes révèle cependant d’autres lieux riches d’histoire et curieusement moins visités.
Non loin de l’Acropole, l’impressionnante Porte d’Hadrien, derrière, le temple de Zeus
Olympien. Personne. Nous flânons dans les vastes allées.
La beauté du lieu, l’Acropole en surplomb, un rayon de soleil – la grâce d’un instant de
bonheur.

Le Keramikos où nous déambulons parmi les vestiges de l’ancienne ville et les stèles funéraires aux sculptures tendres et émouvantes.
Son petit musée présente des sculptures, des objets de la vie quotidienne, des jouets trouvés sur le site.
Nous avons l’impression de toucher du doigt, un instant
fugace, la vie intime de ses lointains habitants.
Niché dans son écrin de verdure, nous découvrons le temple d’ Héphaïstos remarquablement conservé.
Calme et sérénité.

Et encore, oubliés du public, la bibliothèque d’Hadrien, l’agora romaine et, celle que j’attendais depuis longtemps, la tour des vents, hélas, entourée de bâches et d’échafaudages.
Il existe aussi un petit bijou, qu’il faut chercher, car il n’est pas facile à trouver: le musée de l’art cycladique qui protège en son sein des figurines de marbre de 3000 à 2000 ans av JC belles à pleurer dans la simplicité et la pureté de leurs formes. Pas étonnant qu’elles aient inspiré Modigliani et Picasso.


(Photo : marbre de 1,40m de haut et de 28cm de large – 2800-2300 av. JC)

Athènes est aussi une ville moderne, vivante et dynamique.
Pour s’en rendre compte, il faut flâner dans les petites rues animées de Plaka, se laisser
surprendre par le chaos joyeux de la place Monastiraki, déambuler sur la place Syntagma, haut lieu des manifestations et rassemblements du peuple athénien et, pourquoi pas, plonger,
patauger, se laisser submerger dans le bouillonnement du marché central: un festin pour les
sens.
Nous n’avons pas tout vu, loin de là; tel n’était pas notre but d’ailleurs.
Il nous reste des pépites à découvrir, des flâneries, des ambiances à partager, des sensations, des odeurs à humer.
Le peuple grec vit une crise difficile, une de plus, soyons solidaires avec lui pour qu’il préserve ses trésors du passé et s’ouvre à un avenir serein et équitable pour tous.

Pour terminer, un clin d’œil au Karamanlidika, un tout petit resto où nous avons dégusté une cuisine grecque sans chichi, apprécié le vin du pays et profité de l’accueil exubérant de la patronne ! karamanlidika.gr

M-C. Sour

Visite: • Escapade à Athènes
Association Européenne des Enseignants – The European Association of Teachers
Bulletin d’information
ON A LU, VU & SÉLECTIONNÉ POUR VOUS

Source: Idée de voyage? Une escapade de 4 jours à Athènes | www.aede-el.be/

Μόνιμος Σύνδεσμος: https://karamanlidika.gr/escapade-a-athenes-l-aede-el-a-karamanlidika/